Share
5 Une écolede l’exigenceet du savoir 4 Rétablir l'autorité de l'Étatpour vaincre le terrorisme 3 Tousau boulot ! 2 Reconquérirnotre souveraineté 1 Je vote, ils exécutent ! Scroller pour voir les piliers

Je vote,
ils exécutent !

1

Nous ne vivons plus dans une véritable démocratie.

Nous élisons nos représentants, mais ceux-ci, une fois élus, ne nous représentent plus. Nous le savons : ils trahissent trop souvent leurs engagements, et préfèrent se soumettre aux injonctions des marchés financiers, des lobbys, des organisations internationales et de l’Union Européenne.

Je propose de rebâtir avec vous une vraie démocratie, une République qui donne enfin au peuple des citoyens le pouvoir d’être entendu et respecté.

Solution 1

Je propose l’instauration d’une journée référendaire qui aurait lieu chaque année, où les Français trancheraient directement des questions les plus importantes. Ces questions seraient soumises par le Président de la République, par les parlementaires, ou par les citoyens via un droit de pétition.

Solution 2

Je propose que l’usage du référendum soit obligatoire pour adopter toute réforme de la Constitution ou pour ratifier tout traité relatif à la construction européenne ou à l’organisation du commerce international.

Solution 3

Je propose de donner davantage de pouvoir au Parlement pour garantir un meilleur équilibre des pouvoirs, gage de démocratie. J’entends supprimer le 49.3 et les autres dispositions qui permettent au gouvernement de bâillonner les représentants du peuple.

Solution 4

Je propose de remplacer le système de financement public des partis par un fléchage annuel de l’impôt sur le revenu. J’entends ainsi casser le système des partis et forcer la classe politique à s’intéresser aux préoccupations des Français toute l’année et pas simplement au moment des élections.

Solution 5

Je propose de supprimer le concours externe de l’ENA pour que nos élites ressemblent aux Français et ne soient plus fabriquées dans le même moule arrogant.

Reconquérir
notre souveraineté

2

La faillite de l’Union Européenne !

La coopération entre les nations et les peuples européens est une belle idée, mais aujourd’hui, l’Union européenne n’est rien d’autre qu’un vaisseau fantôme balloté par la tempête des crises successives.

Face à cet espace miné par ses divisions et sans leadership, la solution que je propose consiste à reconquérir la souveraineté populaire et nationale, pour que la République soit enfin libre d’agir conformément à la volonté exprimée par les Français.

Solution 1

Je propose de nous affranchir des traités européens, ceux-là mêmes que nous avons rejetés par référendum en 2005, en retirant toute référence au traité de Lisbonne dans la constitution.

Solution 2

Je propose de reconquérir notre souveraineté monétaire et budgétaire en sortant de l’euro et en supprimant les règles budgétaires qui organisent l’austérité.

Solution 3

Je propose de retrouver la maîtrise de nos frontières en faisant respecter nos lois sur l’immigration pour réussir l'intégration.

Solution 4

Je propose de mettre fin au dumping social en imposant aux travailleurs détachés de payer leurs cotisations selon le droit français.

Solution 5

Je propose de sauver notre agriculture en rétablissant un système de prix garantis.

Tous au boulot !

3

Nous ne sommes pas des paresseux !

Contrairement aux clichés véhiculés par les libéraux, la France travaille et produit plus que la moyenne des pays européens. Or, 6,5 millions de nos compatriotes sont en dehors du marché de l'emploi, tandis que de nombreux autres ont une vie professionnelle de plus en plus invasive.

J'affirme deux convictions essentielles pour retrouver enfin le plein emploi : d'abord, il faut cesser d'opposer la création des richesses à la justice sociale ; ensuite il n'y aura pas de répartition des richesses sans répartition du travail !

Solution 1

Je propose de ramener immédiatement l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans afin de créer en un an 1,5 million d'emplois.

Solution 2

Je propose une augmentation du SMIC de 10% dès la première année du mandat afin de revaloriser le travail par rapport aux minima sociaux. Je veux également indexer les salaires sur les prix.

Solution 3

Je propose de répartir le travail en réduisant la durée légale hebdomadaire à 32 heures (payées 35) pour créer 1 million d’emploi.

Solution 4

Pour renforcer la compétitivité des entreprises, je veux fiscaliser une partie de la protection sociale : les branches maladies et famille seraient intégralement transférées sur un impôt universel sur les revenus auquel chaque Français doit contribuer. Cela permettrait de réduire les cotisations sociales patronales de plus de 40 %.

Solution 5

Pour financer la nouvelle organisation du travail, je propose de révolutionner notre fiscalité pour assurer une meilleure justice devant l'impôt : suppression de la moitié des niches, fusion de l'ISF et de la taxe foncière, création d'un impôt sur les transmissions des gros patrimoines, chasse à la fraude fiscale et sociale.

Rétablir l'autorité de l'État
pour vaincre le terrorisme

4

Terrorisme :
240 victimes en France depuis mars 2012

Jamais les civils dans notre pays n’ont été aussi massivement et durablement menacés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Nous devons résister à deux dangers : celui de la surenchère des uns, celle de la tentation d’éteindre tout débat chez les autres.

Face au terrorisme, je veux rétablir l’autorité de l’État, faire respecter les principes de la République et réussir l’intégration.

Solution 1

Je propose d’augmenter les effectifs de la police nationale de 25 000 postes sur un mandat, et de transformer les polices municipales en gardes civiques communales.

Solution 2

Je propose de rétablir la police de proximité brisée par Nicolas Sarkozy en 2003. Les services de police doivent disposer d’un outil de terrain, permettant la collecte de renseignement, pour lutter à la fois contre la délinquance quotidienne et contre le terrorisme.

Solution 3

Je propose d’augmenter progressivement de 50% les effectifs de la magistrature et la création de 15 000 places de prison supplémentaire.

Solution 4

Je propose le rétablissement d’un service national universel mixte civil et militaire.

Solution 5

Je propose d’appliquer sans faiblesse le principe de laïcité et un plan d’intégration pour qu’il n’y ait plus de citoyens à part, mais des citoyens à part entière.

Une école de l'exigence
et du savoir

5

Rythmes scolaires, réforme du collège, suppression des bourses au mérite… l’École républicaine est sacrifiée

La fuite des élèves vers le privé illustre le fait que l’École de la République n’apparaît plus comme un service public efficace pour tous, mais comme un coût pour la collectivité, un « mammouth » qu’il faudrait « dégraisser ».

15 % des élèves de sixième connaissent des difficultés de lecture sévères ou très sévères. Une école élémentaire dispensait, pour tous les niveaux, 45h hebdomadaires de français en 1977, contre 36h en 2002. Le niveau ne peut que baisser.

L’École est la brique de base de la République. Elle doit retrouver ses missions essentielles : la transmission des savoirs, la formation du citoyen et, plus tard dans le parcours des enfants, l’insertion professionnelle.

Solution 1

Je propose d’augmenter la rémunération des enseignants de 25 % sur 5 ans pour rattraper le retard accumulé depuis 2000.

Solution 2

Je veux donner la priorité à la maîtrise de la lecture et de l’écriture du français, en accompagnant les élèves rencontrant des difficultés spécifiques.

Solution 3

Je veux abroger la réforme du collège et restaurer le bac comme un diplôme exigeant en mettant fin aux consignes de corrections laxistes.

Solution 4

Je veux fermer les 100 collèges répertoriés comme ghettos et faire respecter la laïcité à l’École.

Solution 5

Je veux rendre obligatoire le port de l’uniforme.